COANA | L’art Ubérisé !
438
post-template-default,single,single-post,postid-438,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

L’art Ubérisé !

L’atelier des lumières présente ce qu’il appelle une exposition de Gustav Klimt qui est en réalité un spectacle autour de cet artiste exceptionnel. Imaginez-vous dans un espace assez grand, haut de plafond avec des projections sur les murs et le sol…L’œuvre de Klimt est utilisée pour créer une animation très spectaculaire rendue permise par les logiciels qui permettent de séparer un portait de son fond, d’utiliser les traits en les faisant arriver progressivement. L’ensemble s’anime avec une musique qui guide le rythme d’apparition de ces images et donne le sentiment de vivre une expérience sensorielle sympathique !
Ce détournement réussi et spectaculaire impose une lecture de Klimt par les choix musicaux et des montages qui permettent de créer une autre œuvre. Apparaissent trop rapidement au générique les noms de ceux qui ont réalisés, produits cette œuvre, cette nouvelle œuvre !
Il s’agit finalement d’un spectacle plus que d’une exposition qui invite les spectateurs, plutôt nombreux à applaudir. A la différence d’une visite d’exposition où les noms des tableaux sont indiqués, avec les dates. Avec des panneaux de texte qui donnent à mieux comprendre le contexte de l’époque. Avec des informations qui aident à mieux comprendre l’artiste. On est avec « l’atelier des lumières » convié à une immersion sensorielle. Si la technique est maîtrisée et permet cette découverte, on peut se demander si l’artiste apprécierait un tel détournement de son œuvre ? On est plus sophistiqué qu’avec des papiers peints inspirés de grands artistes, mais parfois on flirte avec la facilité.
On aimerait que de nouveaux artistes créent directement pour ce nouveau medium. A la manière d’Ariane Mnouchkine qui eut l’idée de mettre les spectateurs au cœur de ses spectacles.
Détourner est un premier pas vers la création…Vivement la suite !
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.