COANA | Le « craft », nouveau code pour comprendre les marques !
382
post-template-default,single,single-post,postid-382,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Le « craft », nouveau code pour comprendre les marques !

Les experts de Métis Jujing un cabinet d’études imaginé par Catherine Becker à Shanghai est maintenant également à Paris et Hong Kong. Autrement dit aux avants postes pour déchiffrer les grands mouvements autour des marques de luxe. Celles-ci sont souvent un bon indicateur des mouvements de société.

Le « craft » qui est mis en avant dans leurs récentes études désigne ce grand mouvement qui depuis quelques années valorise les productions artisanales, les produits populaires, l’indépendance, le rejet de l’institutionnel…. Les marques deviennent des expériences esthétiques (voir Lipovetsky, l’esthétisation du monde). Cela s’illustre aussi par des bobos qui jouent à la pétanque, un Ricard à la main…Par les restaurants qui font entrer les clients par la cuisine…

Alors voici quelques sujets qui illustrent les bouleversements en cours, et dont nous pourrions utilement nous inspirer !  ( hier // aujourd’hui) C’est volontairement brut…

Le capitalisme : aliénation, taylorisme, loisirs en conflit avec production //confusion entre travail, plaisir, créativité ; esthétisation du capitalisme

Le consommateur attend des conseils et d’être rassuré // le consommateur est devenu expert, voire créatif

Artistes marginalisés // chacun est artiste, la créativité est partout

Possession // expérience

Authentique (fait main, non industriel // singulier, différent, improbable

Cohérence des signes émis // expression des incohérences

Complexité des goûts, fragrances //simplicité, évidence, visibilité

Egérie // créateur

Bordeaux //Vin de Loire

Créer sa boite pour changer le monde // do what you love

Etre conforme aux codes // bizarrerie bienvenue

Appartenir à l’élite // devenir artiste et faire de l’argent

Avoir une histoire, des racines //être honnête

Le bourgeois comme modèle // la rue comme référence

No Comments

Post A Comment